TVR Grantura Mk I 1958 - LOF, Autotojumble, Luxembourg, 2019

Premier modèle TVR construit en masse, la TVR Grantura possède une genèse singulière. Son origine tient à une commande passée à TVR par un Américain du New Hampshire, Ray Saidel. Ce dernier demande à Trevor Wilkinson de lui construire un châssis de voiture de sport motorisée par un Coventry Climax 4 cylindres et qui sera commercialisée aux États-Unis.

Wilkinson dessine donc en 1955, un châssis tubulaire qu’il dote d’une suspension à quatre roues indépendantes. En réalité, il fait s'aide d'une Volkswagen Coccinelle, dont il prend le train avant à barres de torsion pour l’installer à l’avant et à l’arrière de la voiture. Les freins et les roues sont également empruntés à l’Allemande. Ancêtre de la TVR Grantura, ce coupé, qui reçoit sa carrosserie outre-Atlantique, est baptisé Jomar (d’après les prénoms des enfants de Saidel, JOhn et MARgaret).

C’est de ce châssis que dérivent en 1957 les premiers « Coupés » TVR (pré-Grantura), des voitures sportives construites à six exemplaires, dont trois roadsters. À la différence des Jomar, elles sont équipées de freins Girling et de roues Dunlop. Les moteurs sont des Coventry Climax accolés à une boîte de vitesses de MG A.

La TVR Grantura proprement dite est présentée en 1958.

Grantura Mk I (1958-1960)

Elle est construite sur le châssis tubulaire de la Jomar, dont la caractéristique est une suspension particulièrement raide peu adaptée à un usage routier. La voiture reçoit plusieurs moteurs au choix : Coventry Climax FWE de 1,2 litre avec boîte de MGA (il peut être gonflé par un kit de niveau 2 et même 3), Ford 105E de 1,2 litre équipé ou non d’un compresseur Shorrock, BMC B-Series 1,5 litre de la MGA, etc. De nombreux éléments sont empruntés à des modèles de série : différentiel BMC Série B, boîtier de direction Ford, pare-brise de Ford Consul.

Le design de la carrosserie en polyester de la Grantura n’est pas sa qualité première. Même si elle évoluera, cette forme curieuse demeurera la base des TVR jusqu’aux années 70. Il faut dire que l’exercice de style n’est pas favorisé par l’empattement très court de la voiture et ses porte-à-faux réduits au strict minimum (la voiture ne dépasse pas 3,50 mètres), d’où un profil râblé et un surprenant croupion. La Grantura se singularise encore par sa lunette arrière panoramique en Perspex (plastique transparent) et sa poupe fastback fermée, la roue de secours n’étant accessible que de l’intérieur ! L’étroitesse des portes rend également l’accès à bord plutôt délicat.

La TVR Grantura Mk I est la 1re gamme de modèles construite par TVR, de 1958 à 1960. La Mk I sera produite en 100 exemplaires.

Plusieurs autres motorisations étaient disponibles :

 - Ford 105E 4 cyl. en ligne de 997 cm³
 - Coventry Climax 4 cyl. en ligne de 1098 cm³
 - Ford Sidevalve 4 cyl. en ligne de 1172 cm³
 - BMC B-Series 4 cyl. en ligne de 1489 cm³
 - BMC B-Series 4 cyl. en ligne de 1588 cm³

TVR Grantura Mk I 1958 - LOF, Autotojumble, Luxembourg, 2019

TVR Grantura Mk I 1958 - LOF, Autotojumble, Luxembourg, 2019

TVR Grantura Mk I 1958 - LOF, Autotojumble, Luxembourg, 2019

TVR Grantura Mk I 1958 - LOF, Autotojumble, Luxembourg, 2019

Pin It

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.