Saab 99 GL - Retro Meus'Auto 2018, Lac de la Madine

La Saab 99 est un modèle d'automobile fabriqué par le constructeur suédois Saab entre 1968 et 1984.

Dessinée par Sixten Sason, elle affichait un C_{x}  de 0,37 et fut déclinée en berline 4 et 5 portes, ainsi qu'en coupé 2 et 3 portes. Présentée à la presse le 22 novembre 1967, elle entra en production à l'automne 1968.

Désireux d'investir le marché de voitures plus grandes, Saab démarre un 2 avril 1965 le programme Gudmund, prénom suédois du même jour. Le prototype utilise une Saab 96 élargie de 20 cm, connue sous le nom Paddan(crapeau), dont il existera quatre modèles expérimentaux. La Paddan arborera par discrétion un logo Daihatsu. La ligne générale du véhicule représente une rupture stylistique par rapport aux modèles précédents. Sixten Sason dessine un capot dit « coquillage » qui enveloppe toute la surface avant, et l'arrière adopte ce qui deviendra le traditionnel pilier C courbé comme une crosse de hockey. Le pare-brise se bombe, pour élargir le champ de vision et optimiser l'écoulement de l'air. Au fil des années le dessin va bénéficier de quelques retouches, comme l'adaptation de doubles phares ronds pour le marché américain, un affinage de la calandre et la migration des clignotants avant du pare-chocs vers les ailes. En matière de sécurité la Saab 99 intégrera des lave/essuie-phares de série dès 1970, les pare-chocs à absorption d'énergie en 1971 ainsi que les toutes premières barres de protection latérales dans les portières à partir de 1972. De plus le frein à main agit sur les roues avant.

Mécaniquement, le V4 de la Ford Taunus est abandonné au profit d'un slant-4 élaboré par Triumph, et amélioré peu à peu par les ingénieurs Saab. L'ingénieur motoriste Per Gillbrand y adaptera le premier turbo pour automobile de série, à partir de 1976.

Cette voiture fut la première Saab à inaugurer le classique moteur « Saab H » de 2 litres, dont plusieurs évolutions seront encore utilisées sur les Saab 9-3 de première génération. Il s'agissait à l'origine d'une adaptation du moteur Triumph Slant-4, celui qui animait la Dolomite, pourvu d'un carburateur Zenith-Stromberg CD développé pour l'occasion. Triumph ne cessera d'en augmenter la cylindrée, passant de l'originel 1.5 litre au 1.7 litre disponible en version injection électronique dès 1970, jusqu'à 1.85 litre à carburateur ou injection à partir de 1971. Saab, qui se chargera ensuite seul du développement du moteur, la portera définitivement à 2,0 litres en 1972 avec le début des moteurs B. La 99 version turbo, commercialisée en 1978, effaçait le 0 à 100 km/h en 8,9 secondes, quand la version à injection se contentait de 11,6 secondes.

Saab 99 GL - Retro Meus'Auto 2018, Lac de la Madine

Pin It

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.