Opel GT 1900 1970 - Automania 2017, Edling les Anzeling, Hara du Moulin

L'Opel GT est une voiture de sport produite par Opel de 1968 à 1973. L'Opel GT est une voiture de sport coupé deux places produite par Opel, en 1968. Sa ligne rappelle incontestablement la Corvette de la même année. Son design implique de célèbres stylistes de GM, comme Clare McKichan (connu pour ses Chevy des années 1950) et Chuck Jordan (connu pour beaucoup de véhicules, notamment la Camaro des années 1960, la Corvair Monza et la Corvette StingRay).

Un total de 103 463 voitures sont vendues entre 1968 et 1973. Les GT les plus intéressantes pour des collections sont sans doute les quelques premières centaines de modèles de 1968, ainsi que les modèles 1 100 cm3 de 1968-1969 (3 573 exemplaires). Il y a également 10 760 unités du modèle « économique » GT/J, où la majorité des accessoires en chrome sont absents.

L'Opel GT est, au départ, équipée d'un moteur 4-cylindres en ligne d'une cylindrée de 1 100 cm3, à soupapes en tête, développant 60 ch DIN (ou 67 ch SAE) à 6 000 tr/min. Cependant, la plupart des acheteurs choisissent le moteur optionnel de 1 900 cm3, à arbre à cames en tête, qui développe 90 ch DIN (ou 102 ch SAE) entre 5 200 et 5 400 tr/min. En 1971, à la suite de régularisations concernant les émissions, Opel réduit le taux de compression du moteur 1900 US, ce qui fait retomber la puissance de ce moteur à 83 ch SAE. Il y a également un modèle GT/J (Junior), qui est une version européenne, moins onéreuse, de la 1900 GT. Cette voiture est équipée d'une transmission manuelle à 4 rapports. Une version à transmission automatique (3 vitesses) est cependant disponible avec le moteur 1 900 cm3. La production de l'Opel GT s'étale entre 1968 et 1973.

La GT est équipée d'un châssis monocoque métallique et d'un moteur longitudinal avant, avec transmission aux roues arrière. Le moteur à arbre à cames en tête est monté très en arrière du châssis, pour améliorer la répartition de poids. Elle est équipée d'un système de freinage assisté, à disques à l'avant et à tambours à l'arrière. La direction n'est pas assistée.

Une caractéristique remarquable de l'Opel GT est son mécanisme de phares rétractables. Ce mécanisme est actionné manuellement par un levier, sur la console centrale, entre les deux sièges. Contrairement aux mécanismes de phares rétractables habituels, ceux de l'Opel GT tournent d'un demi-tour sur l'axe longitudinal. Le mécanisme manuel pour actionner ces phares (avec la manette sur la console) est si difficile à actionner qu'une blague circule à ce propos : on peut reconnaître un propriétaire de GT à son bras droit musclé, nécessaire pour allumer les phares.

L'Opel GT n'a absolument aucun coffre ou hayon extérieur. Il y a un espace de rangement, uniquement accessible par l'intérieur (mais très mal placé, derrière les sièges) et séparé de l'habitacle par une toile tendue. C'est également par là qu'on accède à la roue de secours et à la trousse à outils.

Son habitacle est particulièrement grand, pour une voiture de cette taille, de par sa conception originale (une coque métallique sculptée sur le modèle intérieur). L'espace pour les jambes et la garde au toit sont suffisants pour un conducteur d'une taille d'1,83 m.

En 2006, 34 ans après l'arrêt de la fabrication de la GT, Opel produit un nouveau modèle. En 2016, une troisième génération est présentée sous la forme d'un concept car baptisé Opel GT Concept lors du salon de Genève, avant le modèle de série prévu pour 2018. 

Opel GT 1900 1970 - Automania 2017, Edling les Anzeling, Hara du Moulin

Pin It

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.