Lotus Cars

Lotus Cars est un constructeur automobile anglais spécialisé dans les voitures de sport et de compétition. Lotus sous-traite également de l'ingénierie automobile pour des constructeurs généralistes désirant améliorer leurs voitures ou créer des modèles sportifs. Lotus était le surnom donné par Colin Chapman, le fondateur de Lotus, à son épouse.

L'histoire de Lotus est indissociable de celle de son fondateur Anthony Colin Bruce Chapman (ce qui explique les lettres ACBC sur le logo), plus connu sous le nom de Colin Chapman. Ingénieur au sein de la Royal Air Force, ce dernier bricole en 1948 sa première voiture, basée sur un vieux châssis d'Austin 7 Baptisée Lotus Mk1, elle est engagée par son concepteur dans des épreuves de maniabilité. Elle est suivie par la Mk2 (1949) puis par la Mk3 (1951), qui marque les débuts de Lotus sur circuit, dans le cadre du championnat d'Angleterre 750 cm3.

En janvier 1952, Chapman fonde la société Lotus Engineering Company avec son associé Michael Allen. Ce dernier se retire au cours de cette même année 1952. L'année suivante, il fonde une autre société dénommée « Lotus Engineering Company Limited » avec celle qui deviendra son épouse, Hazel Williams. Entretemps, il conçoit la Lotus Mk6 (les Lotus porteront la séquence « Mk XX » jusqu'à la Type 10 : à partir de la Lotus 11, le signe « Mk » disparaîtra), une voiture de course également homologuée pour usage routier. Le succès est tel que Chapman doit envisager la construction en série (100 voitures en deux ans), ce qui l'amène à fonder en 1955 Lotus Cars. Parallèlement, l'engagement des Lotus en compétition se poursuit, et en 1957, Chapman monte le Team Lotus, qui ne tardera pas à devenir une des écuries majeures de la Formule 1.

En 1957, Lotus lance sa première voiture réputée, la Seven, qui est un des succès de la marque jusqu'en 1973, année où le modèle est repris par Caterham. La première « vraie » voiture de Lotus est l'Elite 14 mais le premier véritable succès commercial en grande série est sans nul doute l'Elan des années 1960 qui sera fabriquée à plus de 10 000 exemplaires. Un succès qui ne sera égalé que par l'Elise des années 1990-2000.

Le lien étroit entre la compétition et les voitures de série, l'un des principes fondateurs de Lotus Cars, ne s'est jamais démenti au fil des années : les amateurs de GT de la marque ne pouvaient s'empêcher de faire courir des voitures de série et l'usine développait rapidement des pièces voire des sous-modèles adaptés à la course. De nos jours, il en est de même puisqu'un dérivé piste de l'Elise a vu le jour (l'Exige puis la Lotus 2-Eleven, une voiture de piste de type barquette dérivée de l'Exige S) et qu'un certain nombre de kits et préparations sont disponibles pour les Elise comme les Exige.

Décédé en 1982, Colin Chapman laissera la société avec de gros problèmes financiers causés par le projet DeLorean. En 1986, Lotus Cars est racheté par le groupe américain General Motors (la transaction ne concerne pas l'écurie de course, qui conservera son indépendance jusqu'à sa disparition en 1994), puis revendu le 27 août 1993 à ACBN Holdings pour trente millions de livres sterling ; Lotus rejoint alors le même groupe que Bugatti.

En 1996, Lotus Cars est racheté par le constructeur malaisien Proton.

En mai 2017, Geely acquiert une participation de 49,9 % dans Proton, constructeur automobile malaisien et une participation de 51 % dans Lotus, détenue par Proton.

En 2018, Lotus bât son record de ventes avec 1630 voitures vendues dans le monde.

Lotus s'est illustré en commençant par des courses de club sur terre, puis sur circuit pour enfin s'attaquer avec succès à la Formule 1. Mais le constructeur n'a pas abandonné les courses d'endurance en participant plusieurs fois aux 24 Heures du Mans, aux courses américaines sur ovales (500 Miles d'Indianapolis), ainsi qu'aux courses australiennes (Formule Tasmane). Lotus a fabriqué et fait courir avec succès des Formule Junior, Formule Ford, Formule 3, Formule 2 et a toujours eu un pied dans les courses de voitures de tourisme (Seven, Cortina, Elan 26R, Europa 47).

L'équipe Lotus est représentée en Endurance dans la catégorie LMP2 par le Team Kolles au Championnat du Monde d'Endurance de la FIA. Le moteur est un moteur Lotus, mais la carrosserie est une Lola B12/80. Pour la saison 2013, Lotus annonce continuer l'aventure, mais à la suite de la liquidation judiciaire de la marque Lola Cars, la voiture sera entièrement construite par Lotus, avec l'aide de la société de développement ADESS, et portera le nom de Lotus T-128. Ce sera toujours la société Kodewa qui sera responsable de la partie compétition de la marque Lotus.

En 2011, Lotus revient en IndyCar en sponsorisant les voitures de l'équipe KV Racing. Puis en 2012, en collaboration avec Judd, Lotus construit son propre moteur pour la série et entre en concurrence avec Honda et Chevrolet. Malgré des conditions d'obtention contraignantes (Lotus impose une livrée noir et or à toutes les voitures clientes, et veut un droit de regard sur les pilotes), le moteur semble prometteur et 6 voitures (sur 33) s'engagent avec Lotus. Le moteur est d'abord livré en retard aux équipes clientes (ce qui les empêche de participer aux essais privés notamment, certaines recevant même leur moteur au dernier moment juste avant les essais du premier grand prix). Les performances et la fiabilité s’avéreront désastreuses et la plupart des équipes clientes se débarrasseront du moteur avant la mi-saison (ce qui est normalement interdit, les équipes on fait pressions sur les organisateurs) et en 2013, faute de client, Lotus met fin à son programme IndyCar. Ce retour aura été un gouffre financier pour le constructeur.

La compagnie encourageait ses clients à participer à des courses et l'entité-sœur Team Lotus fit son entrée en Formule 1 en 1958. Écurie phare des années 1960 et 1970, fameuse pour ses innovations techniques, le Team Lotus a commencé à décliner à la fin des années 1980, avant de disparaitre au terme de la saison 1994, miné par d'insolubles problèmes financiers. Lotus Cars décide de reprendre le chemin de la Formule 1 en 2009 en soutenant l'équipe créé par Tony Fernandes sous l'impulsion de Proton, puis décide de révoquer ce soutien et de sponsoriser Renault, ce qui donna lieu à une bataille judiciaire avec l'équipe de Tony Fernandes qui entretemps avait racheté Team Lotus. Un accord à l'amiable est trouvé fin 2011 avec l'ancienne écurie Renault : tout en étant détenue par Genii Capital, cette écurie devient Lotus F1 Team  à travers un accord marketing. Cependant, cet accord a rapidement été rompu, ce qui a pour conséquence que Lotus Cars ne verse plus les redevances liées au sponsoring mais l'écurie conserve le nom Lotus jusque fin 2015 lors de son rachat par Renault(les écuries obtiennent une partie proportionnelle des droits télévisés en fonction de leur classement Constructeurs de la saison précédente à la condition qu'elles conservent le même nom d'une saison sur l'autre).


Lotus Seven

Seven

1957-1967

Lotus 16

16

1958-1960

Lotus Eleven

Eleven

1955-1958

Lotus 18

18

1960-1963

Lotus 21

21

1961-1965

Lotus 22

22

1963

Lotus 23

23

1962-1964

Lotus 24

24

 

Lotus Elan

Elan

1962-1973

Lotus Cortina

Cortina

1963-1966

Lotus Europa

Europa

1966-1975

Lotus Esprit S1

Esprit S1

1976

Lotus Esprit S4

Esprit S4

1992-1996

Lotus Excel

Excel

1982-1992

Lotus Elise série 1

Elise série 1 

1996-2001

Lotus Elise série 2

Elise série 2

2001-2010

Lotus Elise série 3

Elise série 3

2011-

Lotus 340R

340R

2000

Lotus Exige II S

Exige II S

2006-2011 

Lotus Exige série 3

Exige série 3

2012-

Lotus Evora

Evora

2009- 

Lotus 3-Eleven

3-Eleven

2015-2019

     

La Lotus Elise est une gamme de voitures sportives de la marque britannique Lotus produite depuis 1996 sur 3 générations. 

La Lotus Esprit est une gamme de voitures sportives de la marque britannique Lotus produite de 1976 à 2004 sur 4 générations et de nombreuses versions spéciales. 

La Lotus Exige est une gamme de véhicules sportifs du constructeur automobile britannique Lotus Cars de puis 2000 et dérivé de la Lotus Elise.

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.