Land Rover Defender I 90 - Retro Meus'Auto 2018, Lac de la Madine (2)

Le Defender est un véhicule tout-terrain, produit par le constructeur anglais de véhicules tout-terrain Land Rover de 1990 à 2016, mais sous une forme née en 1983 (les Land Rover 90 et 110), elle-même l'héritière directe du Land Rover initial de 1948. Le premier prototype de Land Rover est construit en 1947, assemblé sur la base d'un châssis de Jeep Willys, provenant des surplus de l'armée et motorisé par un moteur 4 cylindres de 1 389 cm3. Il était pourvu d'une position de conduite centrale, et ne contenait qu'un seul siège. Le but étant, pour son concepteur, de diminuer les coûts de fabrication, et ainsi permettre aux pays où la conduite s'effectuait à droite comme à gauche, de pouvoir l'utiliser. Cependant la copie a été revue dès 1948, car il s'est rendu compte que ce n'était vraiment pas pratique.

Les Land Rover 90 et 110, sortis en 1983 et héritiers des « Séries I », « Séries II » et « Séries III », sont renommés Defender en 1990.

La production de ce véhicule est arrêtée en 2016. En 2018, Land Rover ressort le Defender comme série spéciale nommée Works V8 pour célébrer les 70 ans de la marque et de son tout premier modèle. Land Rover annonce le retour du Defender avec une prochaine génération prévue pour 2019.

Phase I : 1983-1990

La première variante de celui qui ne s’appelait pas encore Defender à apparaître a été le Land Rover 110, en 1983. Ce dernier est sortie d'abord avec les moteurs hérité des séries (2,25 Diesel), et le V8 Rover en version 3,5 litres. Il a été rapidement rejoint en 1984 par le châssis court de 92,7 pouces d'empattements : Le Land Rover 90.

Il n'y a eu que peu d'évolutions dans cette période. Quelque unes d'ordres cosmétiques : nouvelles portes avec vitres s'abaissant, et non plus coulissantes comme sur les séries en 1984, disparition des renforts sur le toit vers la fin 1990, un peu avant l'arrivée des Defenders. Les évolutions furent plus importantes au niveau mécaniques, avec l'arrivé des moteurs 2,5 litres en remplacement des 2,25 hérités des séries, tant en Diesel qu'en essence, mais avec une faible augmentation de la puissance (68 ch contre 62 ch en Diesel, 83 ch contre 74 ch en essence).

En 1986, le 2,5 Diesel reçoit un turbo et passe à 85 ch, afin de lutter plus efficacement contre la concurrence nippone équipé de moteur plus puissants. Ce moteur y gagnera malheureusement une réputation de mauvaise fiabilité, souvent liée à des fortes sollicitations.

La plus grosse évolution est la création d'un châssis rallongé, de 127 pouces, au départ liés au besoins des administrations et de militaires.

Land Rover Defender I 90 - Retro Meus'Auto 2018, Lac de la Madine (2)

Pin It