Grégoire

Les Automobiles Grégoire sont une entreprise française, créée en 1902 par Pierre Joseph Grégoire à Poissy (Yvelines).

En 1899, un constructeur mécanicien du nom de Louis Soncin fabrique des moteurs pour les voiturettes « Cyclone ». Grâce à ses moteurs, ce fabricant réalise le 21 septembre 1899, le record du monde du kilomètre, effectué par le pilote Beconnais en 48 secondes (soit 75 kilomètres à l'heure) à Achères (Yvelines).

Pierre Joseph Grégoire, ingénieur de son état, s'associe à Louis Soncin le 25 août. Ils créent alors une société appelée Soncin-Grégoire et Cie, automobiles, construction mécanique. Mais l'association dure peu de temps. Le 8 octobre 1902, Monsieur Soncin cède ses droits à Monsieur Grégoire. Le 17 novembre 1902, l'unique propriétaire dépose un brevet d'invention pour un mécanisme de changement de marche.

En 1905, l'entreprise entreprend l'élaboration d'un châssis bicylindre de 8/10 HP. Elle se consacre aussi à la compétition automobile, et participe notamment au circuit des Ardennes, avec de célèbres pilotes tels que Taveneaux, le comte Louis Philippe de Marne et Xavier Civelli de Boch.

En 1906, l'usine de Poissy s'agrandit. En 1907, l'entreprise construit exclusivement des moteurs monobloc sur tous ses modèles.

Un an plus tard, la société transfère son siège social à Levallois-Perret, puis à Neuilly-sur-Seine, la production restant à Poissy.

Lors du premier salon de l'aéronautique à Paris en 1909, le Grégoire Gyp, monoplan de 10 mètres d'envergure et 11 mètres de longueur, propulsé par un moteur 4 cylindres, est exposé.

En 1911, la société décide de remplacer les anciennes voitures par de nouvelles, munies de moteurs à quatre cylindres à longue course. Les recherches se focalisent alors sur la carrosserie : la double berline, le sous-marin coupé et la limousine.

Au salon de l'automobile de 1912, la société des automobiles Grégoire présente les voiturettes Dumont et Bellanger. L'année suivante, Robert Bellanger quitte la société Grégoire et fonde la Société Anonyme des Automobiles Bellanger Frères.

Au début de la Première Guerre mondiale, la firme produit cinq modèles. Elle se focalise alors sur la fabrication de matériel militaire. Deux modèles sont pourtant toujours en construction. À la fin des hostilités, la gestion commerciale et l'exportation sont confiées à Jacques Hinstin. La marque est promue par un châssis 15 HP proposé en six modèles. Mais la situation financière se détériore.

En 1921, le 15 HP est réactualisé. Il devient type 134 (15/50). C'est le dernier modèle fabriqué par l'entreprise Grégoire. Trois ans plus tard, Jacques Bignan rachète les installations de Poissy pour y monter ses modèles 3 litres.

Pierre Joseph Grégoire décède le 25 juillet 1962 à Suresnes à l'âge de 86 ans.


Grégoire 6/8 HP

6/8 HP

1910

Grégoire sport

Sport

1955

     

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.