La Jaguar Mark V est une automobile produite par le constructeur anglais Jaguar Cars entre 1948 et 1951.

Alors que la XK120 avait un nouveau moteur XK à arbres à cames en tête, la Mark V conserva la transmission de 1946-48, y compris les moteurs à soupape en tête à poussoirs de six cylindres en ligne de 2.5L et 3.5L, produits par Jaguar depuis 1946, que la société avait acheté à la Standard Motor Company avant la guerre, et les boîtes quatre vitesses à réducteur unique produites par Jaguar et Moss Gear Company of Birmingham. La puissance de sortie revendiquée était de 104 ch pour le 2 664 cm3 et 126 ch pour le plus populaire 3 486 cm3. Elle avait également des freins hydrauliques, que Jaguar avait été lent à adopter par rapport à d'autres fabricants. 

L'origine du nom Mark V est un peu mystérieuse. Il n'y avait en effet jamais eu de Jaguar Mark I à IV auparavant et la désignation « Mark IV » ne fut attribuée au modèle précédent qu'après le lancement de la Mark V. Le président et styliste en chef William Lyons et son équipe d'assistants assemblèrent cinq prototypes de carrosseries sur différents châssis entre 1946 et 1948 avant d'être satisfaits du résultat, l'élue étant répertoriée Mark V dans les documents internes. Lyons l'expliqua dans le discours prononcé le 30 septembre 1948 à la présentation de la nouvelle voiture aux distributeurs et membres de la presse, expliquant que c'était de cette manière que la Mark V avait obtenu son nom.

Pin It

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.