Jaguar Type E Série 1 roadster 1962 - Automania 2016, Château de Freistroff

La Jaguar Type E est une voiture de sport fabriquée par le constructeur automobile britannique Jaguar. Présentée au Salon international de l'automobile de Genève de 1961, elle succède à la série des XK. La production s’étend de 1961 à 1975 et se décline en trois modèles (cabriolet, coupé et 2+2), trois séries et deux éditions limitées.

Série 1 (1961-1967)

C'est elle qui a fait naître le mythe et a inauguré l'ère des voitures de sport modernes. Présentée d'abord avec le célèbre moteur XK de la Jaguar XK150S, cette série se décompose elle-même en deux versions selon la cylindrée du moteur, 3,8 (jusqu’en 1964) ou 4,2 litres. Les modèles étaient d'abord déclinés en coupé ou en cabriolet, puis en 2+2 à partir de 1966. Le coupé deux-places n'est plus fabriqué à partir de la Série 3.

Les modèles de la série 1 se caractérisent par des phares carénés de verre, des demi pare-chocs antérieurs et postérieurs et des commutateurs de tableaux de bord type « aviation ». Les premiers modèles de 1961 à 1963 avaient un tableau de bord et une console centrale en aluminium ainsi que des sièges baquets et une boîte de vitesses Moss. À partir de 1964, avec le passage à la 4,2 L, les sièges baquets firent place à des sièges inclinables plus confortables, et le tableau de bord et la console centrale furent recouverts de Rexine, un vinyle noir, au lieu de l’aluminium bouchonné. Le radiateur, le système de refroidissement et le ventilateur sont nettement améliorés sur la 4,2 L. La boîte Moss a été remplacée par une boîte Jaguar entièrement synchronisée.

Les tout premiers modèles de l'année 1961, jusqu'à janvier 1962, appelés « flat floor » (« plancher plat »), sont très recherchés, bien qu'ils soient plus inconfortables en raison de l'espace restreint réservé aux jambes. Le dessin très pur des deux versions (coupé et cabriolet) est dû à sir William Lyons.

La série 1 est la plus recherchée par les collectionneurs, sa cote ne cesse de monter, particulièrement depuis le cinquantenaire en 2011. La version 3,8 L en cabriolet est la plus demandée.

Jaguar Type E Série 1 roadster 1962 - Automania 2016, Château de Freistroff

Jaguar Type E Série 1 roadster 1962 - Automania 2016, Château de Freistroff

Jaguar Type E Série 1 roadster 1962 - Automania 2016, Château de Freistroff

Jaguar Type E Série 1 roadster 1962 - Automania 2016, Château de Freistroff

Jaguar Type E Série 1 roadster 1962 - Automania 2016, Château de Freistroff

Jaguar Type E Série 1 roadster 1962 - Automania 2016, Château de Freistroff

Pin It

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.