Arzens "L'Oeuf Electrique " 1942 - Cité de l'automobile, Collection Schlumpf

"L'Oeuf Électrique " est un véhicule conçu par l'artiste Paul Arzens qui commença à s'intéresser au design des machines après être sorti de l’École Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Pendant la seconde guerre mondiale, la France, et notamment Paris vit sous l'occupation allemande qui impose un rationnement, notamment avec l’essence. C'est le retour des chevaux et bœufs, mais aussi de l’automobile électrique qui devient une solution alternative.

C'est dans ce contexte qu'Arzens va créer sa propre voiture : « l’œuf Électrique », tout en rondeur, avec une carrosserie en aluminium combiné avec du plexiglas.

Il est donc équipé d'un moteur électrique alimenté par 300 kg de batteries situés placées sous les fauteuils. Celles-ci offrent une autonomie de 100 km  et une vitesse de pointe à 70 km/h.

Une fois la guerre finie, Arzens a finalement troqué son moteur électrique contre un petit 125 cm3 d’origine Peugeot. L’œuf Électrique est resté la propriété de Paul Arzens jusqu’à son décès en 1990, qu’il utilisait de temps à autre. À son décès, l’ensemble de ses œuvres, l’œuf électrique compris, ont rejoint les collections de Musée des Art et métiers en 1993 qui l’expose au sein de la Cité Automobile de Mulhouse.

Arzens "L'Oeuf Electrique " 1942 - Cité de l'automobile, Collection Schlumpf

Pin It

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.