Clément-Bayard

À partir de 1901, Adolphe Clément prend son essor au sein de la jeune industrie automobile en bâtissant une vaste usine à Levallois-Perret où il assemble des voitures légères, économiques et endurantes, au moteur deux et quatre cylindres, placé à l'avant. Il y accueille ainsi durant six mois pour parfaire sa formation en mécanique et en conduite la future championne anglaise Dorothy Levitt à la demande de son partenaire économique S.F. Edge, le propriétaire londonien de Napier & Son. Cette usine modèle de 30 000 mètres carrés est un projet préparé sur plusieurs années et nourri de ses nombreux voyages aux États-Unis.

En 1903, Adolphe Clément rompt le partenariat avec Gladiator et perd le droit d'utiliser la marque Clément pour ses voitures : il adopte plus tard celui de « Bayard » qu'il accole à son patronyme, nom choisi parce que la statue du chevalier Bayard était située en face de son usine de métallurgie, et approvisionnait l'usine mère de Levallois-Perret. La statue du chevalier Bayard, reproduite en figurine, devient l’emblème de sa nouvelle société. Depuis 1903 également, en Angleterre, il s'est associé avec le richissime comte de Shrewsbury and Talbot pour construire sous licence Outre-Manche des automobiles Clément, la marque devenant Clement-Talbot Vehicules, entre autres. Austin produisit aussi des Gladiator britanniques vers 1907.

En 1904, il est nommé officier de la Légion d'honneur.

En 1906, son gendre Albert Dumont remporte la coupe du Matin sur voiture de tourisme de l'usine de 16 hp, après un périple de régularité de 26 jours et de plus de 6 000 kilomètres à travers toute la France, sans point de pénalité.

En 1908, ses voitures participent entre autres aux Grand Prix de l'A.C.F. et des États-Unis, avec les pilotes Lucien Hautvast et Victor Rigal, ainsi que Fernand Gabriel pour la France.

En 1909, il obtient du Conseil d'État l'autorisation d'ajouter, pour lui et sa descendance, le nom de Bayard à celui de Clément, tant pour son nom de famille que pour sa marque qui devinrent ainsi officiellement Clément-Bayard.


Clément-Bayard 4M

4M

1913-1914

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.