Pontiac Bonneville III

La Pontiac Bonneville était une automobile construite par la marque américaine Pontiac de 1957 à 2005 sur 10 générations. Les Bonnevilles étaient de taille normale, à l'exception d'une brève période de taille moyenne entre 1982 et 1986. 

Troisième génération (1961-1964)

La Bonneville est restée le modèle le plus coûteux et le plus luxueux de Pontiac tout au long des années 1960 et a contribué à lui faire passer au troisième rang des ventes de 1962 à 1970.

La calandre saillante distincte a fait son apparition sur tous les produits Pontiac au début des années 1960. Elle représentait une renaissance moderne d’une apparence similaire à celle des produits Pontiac dans les années 1930 et au début des années 1940.

La Bonneville se distinguait de ses petites Catalina et Star Chief homologues en mettant en vedette une garniture intérieure plus luxueuse avec un tissu amélioré. Les Bonneville (à l'exception des voitures familiales Bonneville Safari) ont également été construites (avec les Star Chief) sur une version à empattement plus long du B-Body de GM. On retrouvait également des tableaux de bord et des panneaux de porte avec garniture en placage de noyer, des panneaux de porte inférieurs recouverts de moquette, une barre d'appui du côté passager du tableau de bord, des lampes de courtoisie et un accoudoir arrière. À partir de 1964, un ensemble optionnel Bonneville Brougham était disponible, comprenant un niveau de finition intérieur encore plus luxueux avec des sièges avant et arrière avec accoudoirs centraux, des panneaux de porte modernisés et un toit en Cordova (vinyle) standard doté d'un toit "Brougham" . Le toit rigide à deux portes a été commercialisé sous le nom de "Coupe sport", les modèles à quatre portes sans pilier ont été appelés "Vistas".

Les modèles Bonneville étaient équipés en standard de transmissions automatiques Hydra-Matic (jusqu'en 1964) ou Turbo Hydra-Matic (1965) . Les autres options comprenaient la direction assistée et les freins assistés ainsi que la climatisation . Parmi les autres options populaires, citons vitres électriques, sièges électriques, radio, régulateur de vitesse et jantes en aluminium à 8 cosses, comprenant des tambours de frein intégrés pour une puissance de freinage améliorée. La Bonneville avait aussi plus puissants moteurs V8 standard que les autres Pontiacs plein écran , y compris les 6,4l ou 6,6l V8 d'une puissance de 303 à 340ch en fonction de l’année, avec de nombreuses offres de V8 optionnelles disponibles, y compris Tri-Power (trois carburateurs) sur les V8 6,4l et 6,9l, offrant une puissance allant jusqu’à 376 chevaux jusqu’en 1966. Pour 1963, Pontiac a également offert le 6,9l Super Duty d'une puissance de 425 ch.

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.